Union Départementale CGT de La Creuse
Accueil > Activité départementale > Face à la surdité des élus et de la direction Les organisations syndicales FO (...)

Face à la surdité des élus et de la direction Les organisations syndicales FO 23, FSU 23 et CGT 23 appellent au Rassemblement pour dire plus fort STOP !

Rendez-vous devant le conseil communautaire du 29 juin 2016 à 19h00 à la salle des fêtes de la Commune de Trois-Fond les élus et la direction seront présents donnons leur la vraie définition du concept de « démocratie » dont ils sont les représentants

vendredi 24 juin 2016, par Cancigh Serge

Depuis la conférence de presse du 01 juin 2016 devant les locaux du CHSCT, rien ne bouge !!!!!!!!et au contraire !!!!!!!!

Voici les réponses données aux agents :

Rendu des travaux du cabinet d’expert à tous les agents et élus communautaires
- refus du Président de le transmettre et ce malgré le vote à l’unanimité des membres du CHSCT le 08.03
- Le Président du CHSCT envoie à certains agents et aux élus communautaires de la Synthèse sans concertation des membres du CHSCT .....

Mettre en place avec le CHSCT le Document unique ( Rapport Inspection du travail de Novembre )
- , des réunions pour le document unique ont débuté sans en avertir le CHSCT, mission confiée à un stagiaire de la Com Com . ......

Protéger les agents en souffrance sans délai
Exiger que cessent les discriminations de toute sorte (Retrait de la photo du bourreau sans délai, Réinscription au CNAS, Réorganisation des services, Reconnaissance de l’accident de Service ...)
- Pression du Président sur l’employeur privé d’un agent à temps non complet pour le faire licencier
- Menace, Pression renforcée du Président et de la direction sur les agents qui ont eu le courage de parler (menace de conseil de discipline pour agent en surcharge de travail constaté par les experts)
- Organisation de réunions collectives en dehors du temps de travail des agents devant certains élus non destinataires des rapports et le Président pour faire parler les agents sans tenir compte des conséquences psychologiques
- Maintien de l’affiche
- Mesures discriminatoires maintenues et renforcées : Radiation du CNAS des agents en arrêt maladie maintenue, non renouvellement de contrat d’un agent au motif qu’il n’a pas soutenu la direction, Radiation d’un élu de son poste de Vice-Président pour son soutien aux agents

RESULTATS à ce jour en un an : 2 agents en arrêt maladie longue durée, 2 agents démissionnaires, 1 agent non reconduit pour soutien aux collègues, 4 nouveaux arrêts maladie pour troubles psychologiques suites aux actions menées par le Président et la direction depuis la conférence de presse du 01 juin.

Mr Le Préfet reçoit les organisations syndicales le lundi 27 juin à 11h30 mais ne souhaite pas recevoir les agents : nous lui demanderons la mise sous tutelle de la collectivité sur la gestion des agents et la nomination d’un médiateur et d’une commission spéciale pour la mise en place des préconisations (avec médecine du travail, inspection du travail, CHSCT et experts en risques psychosociaux).

STOP AUX VIOLENCES , AUX DISCRIMINATIONS , A LA SOUFFRANCE