Union Départementale CGT de La Creuse
Accueil > Activité départementale > Lettre ouverte addréssée aux élus et parlementaires

Lettre ouverte addréssée aux élus et parlementaires

mercredi 21 mai 2014

CGT ALTIA LA SOUTERRAINE – CGT ALTIA BESSINES SUR GARTEMPE
UD CGT LA CREUSE – UD CGT HAUTE VIENNE
UL DE LA SOUTERRAINE – USTM CREUSE/HAUTE VIENNE

Gueret Le 21 Mai 2014,
A Mesdames et Messieurs les Parlementaires
A Mesdames et Messieurs les Elus Régionaux
A Mesdames et Messieurs les Elus départementaux
A Mesdames et Messieurs les élus communaux
A Messieurs les Préfets et Préfet de Région
A Monsieur le Commissaire au redressement productif

Lettre ouverte

Mesdames, Messieurs,
Comme vous le savez, l’entreprise ALTIA est à nouveau en redressement judiciaire.
Depuis plus de deux ans, nous n’avons cessé de vous alerter sur la situation financière, sur les conditions de travail et sur la gestion plus que douteuse de ses dirigeants, sans avoir été ni écouté ni entendu.
La situation que nous connaissons à nouveau aujourd’hui est due à une stratégie financière de la part des actionnaires. C’est bien la rémunération du capital qui a placé l’entreprise dans la situation actuelle. Le petit rappel historique ci-joint en fait l’illustre démonstration.
Nous sommes face à un cas concret où trois associés pour 10 000 euros de capital social ont repris l’entreprise à la barre du tribunal en 2009. Ils ont bénéficié de 5 millions d’euros du FMEA, de 5 millions du FSI sur l’ensemble du groupe. Et, sur le site de la Souterraine de 1 797 000 euros de plusieurs fonds publics. Dans le même temps, ils ont fait remonter 9 226 000 millions d’euros de redevances et dividendes dans une holding.
Sur le site de Bessines ; plus de 5 000 000 d’euros ont été remonté au Groupe depuis la reprise en 2009, sous forme de frais de sièges(fees), de Loyers et de dividendes, dans le même temps 914 000 euros de fond publics ont été attribué.
Ces cas concrets démontrent bien que ce n’est pas le travail qui coute cher mais la rémunération du capital.
Depuis des décennies des aides publiques sont allouées au patronat, sans contrôle ni contre partie et sans qu’on en fasse le bilan. Ces aides publiques en faveur des entreprises ont démontré leur inefficacité pour créer de l’emploi. Dans le même temps, notre déficit public s’aggrave. Le chômage explose et le MEDEF en demande toujours plus. L’exonération totale au 1er janvier 2015 des cotisations patronales pour les salariés rémunérés au SMIC ne manquera pas d’avoir des conséquences sur les ressources de notre protection sociale et la trappe à bas salaire fonctionnera à plein.
Par contre, les dividendes et salaires des dirigeants flambent, dans le même temps, les salariés du privé comme du public, les privés d’emploi et les retraités se serrent la ceinture.
Devant, ce gâchis d’argent public nous vous demandons, par tous les moyens nécessaires d’exiger des ex-dirigeants d’ALTIA, le remboursement de la totalité des aides publiques dont ils ont bénéficié afin, de relancer l’activité industrielle, pérenniser et développer les emplois.
Si aujourd’hui, le site de la Souterraine et de Bessines sont toujours là c’est bien grâce à l’implication des salariés, à leur savoir faire, à leur volonté de défendre un projet résolument tourné vers l’avenir. A La Souterraine, le syndicat CGT et les salariés ont, depuis 2009, bataillé pour l’embauche de 27 jeunes en CDI. Quelle belle victoire dans cette soi-disant crise !
La CGT n’acceptera aucune « casse sociale ». Les salariés ne sont pas responsable de ce naufrage, à chacun ses responsabilités.
Afin de vous aider dans vos démarches, de remboursement des fonds publics par les anciens actionnaires, la CGT lance une pétition auprès de la population.
Comptant sur votre diligence, nous vous prions d’agréer, Mesdames et Messieurs, nos sincères salutations.

CGT ALTIA La Souterraine
Délégué Syndical Yannick AUGRAS

CGT ALTIA Bessines
Délégué Syndical Franck DUBOIS

UL CGT La Souterraine
Secrétaire Général Jean François LAGUIDE

USTM CGT Creuse/Haute Vienne
Secrétaire Général David LEFAUCHEUR

UD CGT CREUSE
Secrétaire Générale Catherine BALY

UD CGT Haute-Vienne
Secrétaire Général Pierre BARRET

SYNDICAT CGT ALTIA La Souterraine : ZI DU CHEIX 23300 LA SOUTERRAINE
UL CGT LA SOUTERRAINE : 6, CITE JEAN MACE 23300 LA SOUTERRAINE
UD CGT 23 : 11, RUE DE BRACONNE BP 70055 23000 GUERET
UD CGT 87 : RUE CHARLES MICHEL 87000 LIMOGES
USTM CGT 23-87 : RUE CHARLES MICHEL 87000 LIMOGES