Union Départementale CGT de La Creuse
Accueil > Activité départementale > MARDI 12 SEPTEMBRE 2017 TOUS ET TOUTES EN GRÈVE MANIFESTATIONS A 10H30 A (...)

MARDI 12 SEPTEMBRE 2017 TOUS ET TOUTES EN GRÈVE MANIFESTATIONS A 10H30 A AUBUSSON (MAIRIE) ET LA SOUTERRAINE (GARE) MANIFESTATION A 15H00 DEVANT LA PREFECTURE A GUERET

dimanche 3 septembre 2017

LE GOUVERNEMENT DEMANDE UNE NOUVELLE FOIS AUX SALARIÉS DE SE SERRER LA CEINTURE QUAND, DE L’AUTRE CÔTÉ, LES PATRONS SE GAVENT DE DIVIDENDES ET D’ARGENT PUBLIC !

Encore des cadeaux pour le patronat et la finance.
Alors que :

  • Les 500 plus grandes fortunes de France ont accumulé 570 milliards d’€ en 2016, ce qui représente + 35 % en 1 an pour les 10 premières (pour comparaison : le PIB n’a augmenté que de 1,1 % dans la même période, et le budget total de l’État représente 387 milliards d’€)
  • Que les entreprises du CAC40 ont distribué 55,7 milliards d’€ en divi-dendes et rachats d’actions en 2016
  • La fraude des entreprises aux cotisations sociales est estimée entre 20 à 25 milliards d’€ (principalement via les heures supplémentaires non-déclarées, l’abus du travail détaché…)
  • L’évasion fiscale coûte entre 40 et 60 milliards d’€/an à la France

Le Gouvernement décide d’amplifier les cadeaux au patronat :

  • Transformation du CICE en allègement pérenne des cotisations sociales  : 20 milliards d’€/an de recettes en moins pour la protection sociale
  • Baisse de l’impôt sur les sociétés à 25 %
  • Réduction de l’assiette de l’ISF (impôt sur la fortune) au seul patrimoine immobilier et non plus sur le capital.

Austérité et recul des droits pour les salariés, retraités, privés d’emploi et la population en général :

  • Licenciements facilités, plafonne- ment des indemnités prud’hommes
  • Déréglementation de la durée du travail et de la rémunération
  • Destruction du système solidaire de protection sociale (sécu, re- traite, assurance chômage, maladie)
  • Hausse de la CSG, qui touchera principalement les retraités ayant une pension supérieure à 1200 €
  • Gel du point d’indice des fonctionnaires (qui, cumulé avec la hausse de la CSG, provoquera mathématiquement une baisse du salaire net des fonctionnaires)
  • Jour de carence rétabli
  • Suppression du supplément familial de traitement
  • Hausse de la précarité (assou- plissement des règles du CDD et de l’intérim, introduction du CDI de projets, donc sans indemnités de précarité)

Les politiques d’austérité et les cadeaux sans-contreparties au patronat ne fonctionnent pas pour relancer l’économie :

  • Le chômage continue de progresser malgré plusieurs dizaines de milliards donnés aux entreprises qui étaient censées créer 1 millions d’emplois (moins de 200 000 créés ou sauvegardés, et ceci dans les meilleures estimations, ça fait cher l’emploi !)
  • Hausse de la précarité et de la pauvreté
  • Baisse de l’offre et de la qualité des services publics (nombreuses fermetures d’agences de proximité, égalité de traitement des citoyens rognée, accès de tous aux droits fondamentaux hypothéquée…)

Pour la justice sociale et le partage des richesses :
Relancer l’économie passera par un partage des richesses en privilégiant celles et ceux qui les produisent (nous, les salarié.es) et les investissements productifs, pas en les offrant à ceux qui en ont déjà plein les poches ! Relancer la consommation nécessite une augmentation des salaires.

La CGT appelle à une JOURNÉE D’ACTION INTERPROFESSIONNELLE
MARDI 12 SEPTEMBRE 2017 A 10H30 (AUBUSSON, LA SOUTERRAINE),
PUIS RASSEMBLEMENT DEVANT LA PREFECTURE A GUERET A 15H00
pour obtenir des avancées sociales et s’opposer aux reculs qui touchent tous les salarié.es