Union Départementale CGT de La Creuse
Accueil > Les syndicats du département > SNCF > UN REEL AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET UN VERITABLE SERVICE PUBLIC (...)

UN REEL AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET UN VERITABLE SERVICE PUBLIC VOYAGEURS ET FRET POUR LE CENTRE DE LA FRANCE ET DONC POUR LE LIMOUSIN

samedi 14 mars 2009, par Philippe RICHERT

CE N’EST EN AUCUN CAS :

La Ligne à grande vitesse LGV Limoges Poitiers, ligne nouvelle uniquement voyageurs de 115 Km dont 80Km de voie unique (donc une paralysie totale de la ligne en cas de panne, la ligne du Haut Bugey se pose déjà cette question pour une ouverture fin 2009), la seule gare desservie est Limoges puisque Poitiers l’est déjà. Le coût de la ligne est de près de 1,5 milliard d’€ (mais pourrait atteindre les 2 milliards d’€, ce qui correspond à l’ensemble des surcoûts des LGV réalisées sur le territoire), financé à 1/3 par l’Etat, 1/3 par RFF, 1/3 par les Régions Limousin et Poitou-Charentes (cette dernière n’ayant toujours pas donné son accord), voire des fonds européens. Le Limousin devra financer en plus de la LGV Limoges Poitiers, la portion de ligne Tours Bordeaux, à hauteur de 0,89 %, soit 64 M€, le Conseil Général de La Creuse pourrait même être sollicité.
Seules 2 circulations seront directes Paris pour un temps de parcours de 2H00 environ, les autres rames seront raccordées aux rames de La Rochelle (perte de temps 15 minutes) avec un temps de trajet de 2H15 environ, les trains arriveront à Paris Montparnasse, gare déjà saturée, il faut plus d’1/4 heure pour rejoindre le centre de Paris.

Rappelons que ce projet n’est pas inscrit au plan Borloo 2010/2020 et ne figure qu’en dernière position du plan 2020/2030, et même sa position d’axe prioritaire depuis peu ne lui donne un espoir de réalisation qu’à 20 ans environ et qu’il va détruire sur son passage nombre de sites .

C’EST OBLIGATOIREMENT :

Le projet POLLT Paris Orléans, La Souterraine, Limoges Toulouse, c’est 713 Km de double voies rénovées (donc 1426 Km de voies), renouvellement des voitures TEOZ et suppressions des passages à niveau, ligne voyageurs et Fret avec 18 gares desservies (Toulouse, Montauban, Caussade, Cahors, Gourdon, Souillac, Brive, Uzerche, Limoges, St Sulpice Laurière, La Souterraine St Sébastien, Argenton/Creuse, Châteauroux, Issoudun, Vierzon, Les Aubrais et Paris Austerlitz. Le coût de ce projet est de 500 millions d’€, seul le surcoût éventuel est financé par les trois Régions Midi-Pyrénées, Limousin et Centre. Le temps de parcours serait pour Toulouse de moins de 5H30, pour Brive de 3H30, pour Limoges de 2H30, pour La Souterraine de 2h10 et pour Châteauroux de 1H35.

L’arrivée se fait à Paris Austerlitz en plein coeur de Paris, encore un gain de temps appréciable. Rappelons que ce trajet, puisque déjà existant n’aura aucun impact sur l’environnement, contrairement à la LGV.

Après le simulacre de démocratie de la réunion finale sur la LGV à Limoges où le Maire de Limoges avait dit « vous les Creusois vous avez la chance d’avoir la ville de Limoges pour vous permettre de vivre à la campagne », notre inquiétude se porte sur le dernier édito du Président du Conseil Régional dans lequel il dit « L’électrification de Limoges-Guéret, essentielle pour constituer un axe transversal de l’Atlantique à l’Oural, et qui donne tout son sens au barreau Limoges-Poitiers »

Nous tenons à préciser à la CGT que la portion de ligne Limoges St Sulpice-Laurière est déjà électrifiée (ligne Paris Toulouse), et que la partie de ligne limitée à 80 Km/h, entre St Sulpice-Laurière et Guéret ne l’est pas, pas, et même si elle l’était les trains rouleraient toujours à la même vitesse, rappelons que ce ne sont que 45 Km de voie, alors entre l’Oural et l’Atlantique ?

Ce discours là, c’est le leurre pour les Creusois, afin d’accepter la LGV.

En ce début d’année 2009, nous venons de subir une nouvelle attaque contre la Creuse, puisque les travaux de renouvellement prévu sur la ligne St Sulpice Laurière Guéret, dés mars 2009 viennent d’être repoussés par RFF à une date ultérieure, espérons que les fonds spécifiques pour notre Département, ne serviront pas à payer le nouveau service interne et la mise à disposition du personnel de la ville de Limoges pour la promotion de la LGV et les études inhérentes ?

Le samedi 11 octobre 2008, lors de la réunion des 260 maires de la Creuse à Guéret, nous avions distribué 400 tracts afin de connaitre le positionnement des sénateurs, des députés et des maires de notre Département, sur le choix de la LGV Limoges Poitiers, qui finirait de désertifier notre Département, et pourquoi pas sous forme de motion, nous aimerions également connaitre la position des partis politiques creusois.

UN PROJET AMBITIEUX SERAIT :

L’électrification de Bordeaux Lyon et la modification de son infrastructure, pourquoi pas en double voie, sur 639 km, desserte voyageurs et Fret, 15 gares sont concernées (Bordeaux, Libourne, Coutras, Mussidan, Périgueux, Limoges, St Sulpice-Laurière, Guéret, Montluçon, Commentry, Gannat, St Germain des Fossés, Roanne, Lyon Part Dieu, Lyon Perrache) et cette solution délesterait l’axe Rhodanien qui arrive à saturation.

Projet essentiel et pertinent pour constituer un axe transversal entre l’Atlantique et l’Oural, et qui donnerait tout son sens à un réel aménagement du territoire et à un véritable service public.

C’est aussi la réouverture de la ligne Montluçon Ussel fermée depuis le 01/01/2008, les trains roulaient à une vitesse de 30 km/h, faute d’entretien de la voie (moins vite que les trains à vapeur), c’est pour cette unique raison qu’une baisse de fréquentation a été constatée, une rénovation complète de la ligne est indispensable pour que les trains puissent circuler à une vitesse de 120 Km /h, ainsi cette ligne reprendra toute sa place en terme d’aménagement du territoire et de service public, les trains direct Paris pourront être rétablis.

L’évolution de La gare de La Souterraine est intéressante puisque, après nos luttes pour maintenir et augmenter les arrêts, en 2000 c’était 100 000 voyageurs par an qui empruntaient notre gare, 125 000 en 2006, et plus de 155 000 en 2009, quand on se donne les moyens on a les résultats. Rappelons que les trains se remplissent avec les gares intermédiaires de St Sulpice, La Souterraine, (correspondance Guéret , Le Dorat, Bellac), St Sébastien, Argenton, Châteauroux, Issoudun, Vierzon, (correspondance de Montluçon, Bourges, Tours), Les Aubrais.

Qu‘en sera-t-il demain avec la LGV puisque les TGV se rempliront avec les usagers de la gare de Limoges (correspondance Uzerche, Allassac, Brive et au-delà) soit à peine 50% du taux d’occupation. Rappelons également que le taux de fréquentation du TGV Brive Lille est à la Souterraine de 27 et à Limoges de 23, le futur TGV Cahors Paris devra donc s‘arrêter à La Souterraine, puisque les chiffres de fréquentation sont plutôt bons pour notre gare.

Aujourd’hui le temps de parcours entre La Souterraine et Paris est de 2H40 et le prix du billet est de 44€00, pour 340 km, demain s’il fallait rejoindre la LGV par Limoges, le temps de parcours serait de 3H05 et le prix du billet serait de 70€ minimum pour 506 km.

Aujourd’hui le temps de parcours entre Guéret et Paris via La Souterraine est de 3h20 et le prix du billet est de 48 € pour 380 Km, demain si il fallait rejoindre la LGV par Limoges le temps de parcours serait de 3h40 et le prix du billet serait de 75 € minimum pour 527 Km. Le prix du billet Limoges Paris par la LGV serait augmenté de 25% environ.